Ségolène Royal: le pacte inexistant Aubry-DSK.

Coup de théâtre ?

Diantre ! La presse semble vouloir dire que Ségolène Royal, la présidente de la Région Poitou-Charentes et poids lourd du Parti socialiste dément vertement les déclarations de Martine Aubry. Or, ce n’est pas ce que Ségolène Royal a déclaré ce matin sur Europe 1.

« Il ne peut pas y avoir de pacte de verrouillage. Le vrai pacte, c’est celui qui nous permettra de réussir les primaires. C’est l’idée de Ségolène Royal : les Français de gauche qui sont intéressés par ce scrutin le seront encore plus s’ils peuvent faire un vrai choix entre les candidats. »

En d’autres termes, selon les soupçons, il n’y aura pas un groupe constitué pour faire barrage à des primaires libres au Parti socialiste. Donc, la presse, encore une fois, tente de noyer le poisson. Ségolène Royal n’a pas contredit Martine Aubry. Elle a simplement indiqué que leur « pacte », n’est pas une option pour mettre les bâtons dans les roues des autres candidats potentiels.

Voici ce qu’à dit Ségolène Royal: « Il n’a aucun pacte pour empêcher les primaires. Elles ont été promises aux Français, qui doivent pouvoir venir choisir le candidat de la gauche donc je ne veux pas qu’il y ait de malentendu. Les dirigeants socialistes sont conscients de la nécessité de se rassembler, le moment venu, pour battre la droite. »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *