SON HONNEUR le Maire Applebaum Ha ! Ha! Ha !

 

« «Son honneur» est un prédicat honorifique principalement utilisé dans les pays du Commonwealth pour qualifier les lieutenants-gouverneurs ainsi que les maires »

Ici, ils m’écorche les lèvres.

Michael Applebaum a été Président du Comité Exécutif sous le règne de Tremblay. On pourrait dire « Maire du Palais » sous un « Roi Fainéant », ce qui serait la plus charitable des appelations,  pour Trenblay comme pour lui…

Mais, plus pertinemment, peut-être, on pourrait le voir comme le maître-queux, ou au moins le marmiton en chef, dans une cuisine de corruption où se sont mitonnés, pendant des années, des brouets de sorciéres comme on n’en avait jamais vus, arrosés d’innombrables pots-de vins

Il n’a rien vu ? Il n’a rien senti ?  Les effluves de ce puisard ouvert sur un cloaque ne l’ont jamais dérangé ?  Il n’a jamais vu de rats bien gras passer ?  Étrange. Doit on le croire sot ou menteur ? Et la date de la démission du maire qui évite une élection…

Y aura-t-il un jour une enquête pour vrai, sans immunités, dont sortiront des accusations criminelles ?  On ne sait pas…  Si telle enquête a lieu, Applebaum en sortira-t-il inculpé, disculpé, responsable, coupable, innnocent, « grand innocent’ » comme Tremblay ? … On ne sait pas non plus.

En attendant, il est présumé innocent et donc «honorable». Il faut bien… Mais «Votre honneur»… n’est-ce pas beaucoup ? Un peu trop, de donner les clefs du garde-manger  à l’innocent qui le gardait quand les biftecs sont disparus ?

Etvous savez, ce qu’il a pu faire dans cette cuisine me dégoûte encore moins que la façon dont il a pris la place du cuisinier.  Ils ont fait cette bouffe ensemble – entre coquins ou copains, on verra – mais, au moment où ça s’est gâté, qui a trouvé un vieux document compromettant « dont il était ignorant »… commandé pourtant par le Comité Exécutif dont il était Président…?  Applebaum.   Sot ou menteur ? (bis)

Qui s’en sert pour exiger des autres la toque du cuisinier ?  Qui va trahir son équipe sans vergogne ? Qui va pactiser avec l’ennemi de la veille en promettant Dieu sait quoi?  Applebaum…  Je trouve cet Applebaum déloyal étrangement répugnant. Je ne me sens pas d’affinités avec ceux qui ont – et sont fiers d’avoir – ce genre de roublardise. Ce roi n’est pas mon cousin.

Pïerre JC Allard

Une pensée sur “SON HONNEUR le Maire Applebaum Ha ! Ha! Ha !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *