Syrie – Les fous de la Ligue arabe veulent une intervention militaire…arabe

Par Allain Jules

Cheikh Hamad Ben Khalifa Al Thani et Bachar al-Assad

L’argent fait visiblement tout. Coincé et conscient qu’ils ont choisi le mauvais cheval, La Ligue arabe serait maintenant favorable à une intervention militaire en Syrie. Il faut savoir ce que signifie cette nouvelle tentative. Est-ce pour apporter son soutien aux terroristes qu’elle a soutenu depuis, faisant comme en Libye, ou simplement mettre en place, une force d’interposition à même de faire cesser les actions des renégats syriens ?

L’émir du Qatar, Cheikh Hamad Ben Khalifa Al Thani, dans un entretien sur la chaîne américaine CBS a déclaré être favorable à l’envoi par les pays arabes de troupes en Syrie afin de faire cesser la violence dans ce pays. Selon ce dirigeant d’une très grande démocratie donneuse de leçons, reprenant mot pour mot la dialectique morbide et mortifère les prédateurs occidentaux, cette intervention c’est ”Afin de mettre fin à la tuerie (…) un certain nombre de soldats devraient se rendre sur place pour arrêter la tuerie”.

Un discours qui n’est pas anodin, prouvant qu’il faut par tous les moyens déstabiliser la Syrie, avec en ligne de mire, le souhait de faire partir Bachar Al-Assad. Quid des exactions de la soi-disant “armée libre de Syrie” ? Décidément, ces gens se permettent tout, mentent, abusent des autres et ne se gênent pas de favoriser des génocides ici ou là. Mais, le clou de cet entretien est sa réponse sur l’influence de la chaîne du Qatar Al-Jazeera à propos des pseudo révolutions arabe. Le fou de conclure : ” Les dirigeants arabes me posent beaucoup de problèmes. Je suis du côté des peuples de ces pays qui réclament justice et dignité. S’il s’agit d’influence, je pense que c’est une saine influence”.

Ils nous prend vraiment pour des gobe-mouches, alors qu’il a toujours été du côté d’Al Qaïda, la fabrication américaine !

Une pensée sur “Syrie – Les fous de la Ligue arabe veulent une intervention militaire…arabe

  • avatar
    16 janvier 2012 à 5 05 26 01261
    Permalink

    De toute façon Allain, des monarchies qui donnent des leçons de démocratie, c’est aussi contradictoire que le Pape qui ferait ouvrir des garderies pour ses Évêques.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *