Tant qu’il y aura des Boisvert…

Un coup de chapeau à Yves Boisvert. Il n’est pas le seul.  Il y a quelques bonnes pointures au Québec dans le journalisme d’enquête. Quand on voit la Commissioon Charbonneau, il faut se souvenir que ce sont des journalistes qui ont d’abord accroché les grelots dans ces cloches qui étaient étrangement silencieuses.

Il y en a d’autres pour nous consoler des médias pourris, dont je parlerai un jour, mais ils ne sont pas nombreux et Boisvert paye souvent de sa personne au front.   Il a dit des choses vraies et donc bien méchantes sur Loto Québec qui lui ont valu de se retrouver pour un temps a couvrir la course à pied…

Peut on vivre plus dangereusement que de critiquer Loto-Québec, le grand souteneur de l’État québécois quand il putasse vraiment pour ses fins de mois?   Difficile, mais on peut… Dire du mal du College des Médecins, par exemple.

Boisvert a aujourd’hui le courage de dire que le traitement que réserve le College des Médecins au Docteur Mailloux est et a toujours été un bon exemple de cette saloperie des bien-pensants qui s’apprend vite à l’école, quand de jeunes brutes a front bas décident de se trouver un souffre douleur pour se faire un peu de monnaie ou simplement s’amuser à être méchants.

La médecine au Québec est en état de décomposition. Assez pour que je profite de voyages à Cuba pour me faire traiter. Assez pour que trois (3) de mes ami(e) proches aient vécu l’an dernier des histoires d’horreur dans notre système de santé.

Au lieu de nettoyer un peu sa cour – et de nous prouver de façon plus convaincante qu’une bonne partie des médecins ne sont pas devenus les appendices mercantiles des fabricants de piluleset de vaccins – le Collège des Médecins continue une nauséabonde vendetta contre le Doc Maillousx, un de ses membres qui dit trop souvent qu’Esculape se voilerait la face s’il voyait beaucoup de ses disciples

Boisvert conclut aujourd’hui sur ces mots.   »Quand le syndic aura la même diligence envers les incompétents et les agresseurs de patientes, il aura un début de crédibilité pour essayer d’écraser les lunettes du Doc Mailloux »

LISEZ SON ARTICLE.  Bravo pour le journalisme  courageux.   Ça laisse un peu d’espoir.

Pierre JC Allard

 

 

2 pensées sur “Tant qu’il y aura des Boisvert…

  • avatar
    25 novembre 2012 à 13 01 14 111411
    Permalink

    (Y)

    Cette persécution dure depuis 1990.

    Guerre de clochers francophone contre anglophone. Mailloux a été formé à McGill.Il a eu le malheur de dénoncer les préjugés distillés par l’U de M.

    Et on nous diverti avec les motards,la mafia,les cigarette à plumes, les naturopathes condamnés parce que bon samaritain devant l’impotence médicale, la Commission Charbonneau, alouette comme Mailloux le dit.

    Et oui Mailloux sauve des vies, la mienne en tout cas.

    Hip pip pip hourra, Pierre Mailloux. 😉

    Répondre
  • Ping : Tapons sur le toubib qui n’est pas un pote. | Les 7 du Québec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *