The Lost Timeline (18) Le lundi, c’est un peu comme une bulle d’air dans les veines…

– Ctrl + S et devoir de mémoire…

– Chaque jour à bout de nerfs, j’attends la nuit pour la délester de son stock de calme…

– « Un torero espagnol grièvement blessé » C’est un pléonasme ?

– Je suis un Variant Covers à moi seul…

– Je préfère les possibilités infinies à la focalisation zéro…

– Le désespoir donne tout son sens aux crises de rire…

– Midi, il est l’heure de l’étouffe chrétien, je dis ça en toute laïcité, bien sur…

– Je vais continuer à rêver, mais éveillé ! Alors donnez-moi une épée, du C4, de l’Ovomaltine, des ailes, des AirMax 90 et un Ghettoblaster…

– Le 2.0 est l’incipit de nos extimes épistolaires…

– Je suis Jet Lagé depuis ma première balançoire…

– Un bon Na’vi est un Na’vi mort !

– L’avenir des verts ? La maturité puis la décomposition…

– La décroissance est un loisir de riches…

– Je ne risque pas de crever de faim ni de soif, mais d’une boulimie d’images…

– Je vais franchir le Rubicon avec en tout et pour tout un Rubicube dans mon crâne et mes cubitus contre le tien…

– Il paraîtrait que Woody (Toy Story) ferait parti des Village people…

– Et même mon ombre me tourne le dos…

– Je préfère le gouffre à une impasse…

– J’ai 140 caractères pour faire de l’intimité une banalité…

– Je prédis la mort des prédicateurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *