The Lost Timeline (25) Avec suffisamment de gramme dans le sang, on peut refaire le monde avec ses tripes…

– Je préfère le métro à ses occupants…

– Rupture de stock du corps du Christ chez la boulangère, par contre pour une bonne cirrhose il reste encore de son sang…

– Je ne vois pas la différence entre l’unité et une orgie…

– Stranger In The Dark Night…

– Lost In Torréfaction…

– Celui qui a le bras long, a le bras lent…

– RT or DIE…

– Je me construis un empire d’endorphine jusqu’au diktat du réveil matin…

– Tiraillé entre l’oreiller et l’oeillère, je branche le pilote automatique au son du premier bip…

– À force de penser ce que l’on dit, nous allons finir par y croire…

– Je préfère les cicatrices aux cycles atroces…

– Il y a comme un arrière goût de MySpace qui plane sur Twitter…

– « Receleur Officiel De Vélib’ »…

– Les joies de la tournante sociale, les uns derrières les autres en criant le plus fort possible…

– Je me sens comme une femme ménopausée atteint d’un cancer du sein! Ha, non je regarde un truc faussement transgressif sur Showtime…

– Se sortir les doigts du cul, c’est bien beau, mais si c’est pour ne pas se laver les mains ensuite… Et puis pourquoi les y avoir mis ?

– J’ai une jambe de bois à la place du cœur…

– L’avenir ? Ce sont les souvenirs qui en parlent le mieux…

– Bien heureux sont ceux qui savent se taire en toutes circonstances…

– La boulimie de mon chat, le mauvais goût de mes voisins, le zèle suspect du facteur, tous complotent contre moi…

– Je vais chasser le dahu en haut débit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *