The Lost Timeline (3) Je pars en croisade pour ma part d’ombre à cette terrasse à café…

– La schtroumpfette est-elle/est-il un travesti ?

– Je ne rentre dans une aucune case, mais je vais finir par en perdre une ou deux…

– Je préfère la climatisation à l’écologie…

– Tête de cul et tête dans le cul se croisent sur le quai… Et un ange passe…

– La peur du noir est plus forte que celle du feu…

– Une tombe à la place du coeur, l’Histoire à la place d’un cerveau et la bienséance à la place des couilles… Tu es beau !

– Je donne à la nuit le crédit que le jour me refuse…

– Le fleuriste me semble immuniser contre l’amour à l’eau de rose et la bouchère ne fait pas plus de sentiment avec la viande chaude…

– Le meilleur rythme scolaire ? L’absentéisme…

– Un chapelet comme signe extérieur de spiritualité, ils me dévisagent, rangés en rang d’hostie à la sortie de leur boite de vie éternelle…

– All we need is LOL ?!

– Je suis un claustrophobe contrariant…

– Je voudrais bien avoir un ulcère pour faire comme tout le monde, mais ce monde est trop absurde, je ne peux qu’être que jemenfoutiste…

– Le pire ennemi de l’écologiste, c’est l’écologiste…

– Le gaullisme sans de Gaulle, c’est comme « Doctor Who » sans David Tennant…

– Je ne compte pas faire de mon mystère une énigme…

– Je viens de croiser le syndicalisme sur le chemin de la gare, il ressemblait plus à une fin de partouze qu’à un retour de boite nuit…

– La folie est le l’unique baromètre de la fatalité…

– Les Vendredi sont tous les mêmes, prometteurs et décevants comme un film de Sofia Coppola

– J’ai du temps perdu qui ressemble à tes rêves de gloire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *