Trois Frères

Des trois frères cherchant à récupérer « 300 patates », dont les inconnus racontaient l’histoire, aux 3 rois mages qui eux arrivaient les bras chargés de cadeaux, 3 autres frères sont en train de s’offrir de belles parts de gâteaux…sur le dos des Français.

Nicolas, Guillaume et François forment à n’en point douter un trio de choc.

On se souvient que François et Guillaume étaient présents au Fouquet’s, lors de la mémorable soirée où Nicolas fêtait avec ses amis people, et nantis, sa victoire présidentielle.

On ne s’étendra pas plus longtemps sur lui, il est  suffisamment médiatisé chaque jour.

Occupons nous d’abord de Guillaume.

Depuis le 1er janvier 2009, grâce à la loi Fillion de 2003, 170 000 employés ont été obligés de résilier leurs contrats avec leurs mutuelles, pour adhérer à une « mutuelle employeur obligatoire ». lien

Or un seul organisme a remporté les deux marchés, le groupe Malakoff Médéric.

En janvier 2011, 800 000 salariés de l’hôtellerie viendront gonfler le chiffre d’affaire du groupe Malakoff Médéric.

Ce groupe, Malakoff Médéric est le n°1 des groupes paritaires de protection sociale, le n°2 de la retraite complémentaire et n°3 en santé collective (d’après l’argus de l’assurance).

Il compte 6500 collaborateurs, et annonce 99,7 millions d’euros de ressources dédiées à l’action sociale.

Ce groupe, est né le 30 juin 2008, 6 petits mois avant la mise en place du dispositif « mutuelle obligatoire employeur » pour la sécurité sociale et le pôle emploi.

C’est ce qu’on peut appeler un bon timing.

Il gère déjà la retraite complémentaire par répartition de 2,7 millions de retraités, pour 8,9 milliards d’euros, et celle de3,2 millions de salariés cotisants pour 205 000 entreprises.

En ce qui concerne la protection des personnes, elle concerne 1 million de particuliers, pour 3,3 milliards d’Euros de chiffre d’affaire, ainsi que 182 000 entreprises et leurs 3 millions de salariés, avec un résultat net de 180 millions d’Euros.  lien

Il se qualifie de paritaire et mutualiste, à but non lucratif.

Le Délégué Général de ce groupe, si bien placé, n’est autre que Guillaume, le frère du Président de la République. lien

Pour la petite histoire, Guillaume Sarkozy était auparavant à la tête des « tissages de Picardie » qui malgré ladéclaration tonitruante de ce dernier : « je suis fier d’être un patron industriel qui délocalise », à fait faillite en septembre 2005. lien

Il se tourne alors vers le groupe Médéric, et il parvient à faire son entrée au conseil de surveillance en 2008.

Auparavant il était vice président du Medef de 2000 à 2005, ainsi que vice président de la CNAM (caisse nationale de l’assurance maladie) de 2004 à 2005.

Il crée une co-entreprise avec la CDC (caisse des dépôts et consignations), organisme d’état, et sa filiale la CNP (caisse nationale de prévoyance).

Or le premier janvier prochain, une société commune regroupera Malakoff Médéric, la CDC et la CNP. lien

En tout cas, comme le dit Jean Rex, dans « Plume en grève »: « il ne s’agit pas d’une coïncidence. Mais bien plutôt d’une stratégie concertée en famille : l’un assèche les régimes par répartition (Nicolas) tandis que l’autre (Guillaume) pose les fondements du système par capitalisation.

Comme l’écrit Médiapart : « En quelque sorte, c’est une affaire de famille, rondement menée » en se demandant : « S’agit-il un délit d’initié ? » lien

Déjà en juin 2009, Sarközi avait clairement annoncé la couleur. lien

Le troisième à pour prénom François.

Ce pédiatre de formation a quitté la médecine pour se consacrer à l’industrie pharmaceutique depuis 2001.

On se souvient que son frère Nicolas, alors maire de Neuilly, l’avait fait nommer médiateur dans le conflit social de l’hôpital américain de Neuilly.

On n’a pas oublié que Nicolas Sarközi aime les grandes réceptions.

le 16 septembre 2009 il, a fêté à sa manière la 2500ème greffe du foie, en invitant 2000 personnes à l’hôpital Paul Broussede Villejuif.

D’après André Compain, porte parole du syndicat sud de l’hôpital, la réception a couté 200 000 €, ce qui fait mauvais genre en temps de crise. lien

Quant à François, présent à cette réception, il est vice président du conseil de surveillance de Bio Alliance Pharma et est devenu le président d’AEC Partners dont l’une des missions est le conseil aux fonds d’investissement. lien

La société Bio Alliance Pharma a produit le Loramyc, un antimycosique buccal destiné aux patients sous chimiothérapie, soignés pour un cancer.

François Sarközi est aussi l’un des plus puissants lobbyiste de l’industrie pharmaceutique.

Sur ce lien, on peut accéder a une enquête très fouillée réalisée par « Pharmacritique » sur les nombreux liens qui sont tissés entre l’industrie pharmaceutique, et Nicolas Sarközi.

Or, justement, en mars 2009, Sarközi a lancé le plan « cancer ».

Ce ne sont pas moins de 750 millions d’euros à destination des organismes destinés à ceux qui font de la recherche. lien

Cette généreuse manne est à destination de 5 sites de recherche pluridisciplinaire, labellisés par l’institut national du cancer.lien

Ces 750 millions sont prélevés sur les 35 milliards du fameux grand emprunt .

Ce même grand emprunt pour lequel le chef de l’état a décidé de consacrer 8 milliards d’euros, dont 2,5 milliards pour les biotechnologies, notamment la recherche sur le cancer, les maladies génétiques, Alzheimer et le sida, (lien) qui sont justement les domaines de compétence de Bio Alliance Pharma.

François Sarközi, qui vient de rejoindre le groupe Publicis, a également lancé une chaine de télévision (longeviTV) spécialisée dans la santé sur internet, laquelle chaine est sponsorisée par le laboratoire Sanofi. lien

L’inauguration de cette « chaine » à été faite par François, naturellement, mais aussi par François de la Brosse, le monsieur « com-web » de l’Elysée. lien

Le monde est décidemment très petit, car c’est une certaine Sabine de la Brosse, journaliste santé à Paris-Match qui a couvert « l’évènement ». lien

François Sarközi est membre du comité dévaluation de Paris Biotech Santé, l’un des protagonistes de l’affaire de « l’arche de Zoë ». lien

Mieux, Stéphanie Lefebvre, la secrétaire générale de « l’Arche de Zoé » est co-directrice de Paris Biotech Santé. Lien

Or cette Stéphanie est l’épouse du Dr Jean-François Dhainaut, chef du pôle « Paris Biotech Santé » ainsi que membre du conseil scientifique de la commission recherche de l’UMP.

En ouvrant le journal officiel du 2 juillet 2005 on découvre que le mail de l’association Arche de Zoe est :lefebvre.s@parisbiotech.org.

Il y a donc un lien évident entre l’entreprise « Paris Biotech Santé » et « l’Arche de Zoé ».

lien

et c’est peut-être pour cette raison que Nicolas Sarközy s’est occupé personnellement de cette affaire, sur laquelle toute la lumière n’a pas été faite. lien

Un dirigeant du parti au pouvoir au Soudan a suggéré que cette affaire cachait un trafic d’organe, ou de la pédophilie ?

Saurons-nous un jour la vérité ?

Revenons donc à nos trois frères.

La mise à mal du système social, et de la santé va donc être pour le meilleur profit des deux frères du président.

En fragilisant le système des retraites, les nantis sont poussés à se tourner vers les structures privées pour financer leur retraites, et du bel argent va tomber dans l’escarcelle du groupe Malakoff Mederic.

En lançant la campagne de vaccination de 2009-2010, qui a couté 2 milliards d’euros, un certain laboratoire Sanofi en en récolté une généreuse manne. lien

Comme par hasard, Nicolas Sarközi avait visité en mars 2009 l’usine de vaccins mexicaine dans laquelle justement Sanofi-Avantis avait investi 100 millions d’euros. lien

C’est cette même unité qui a produit d’une part le vaccin contre la grippe saisonnière, ainsi que le vaccin contre la grippe pandémique. lien

En consacrant 8 milliards, sur les 35 milliards du grand emprunt aux biotechnologies, aux laboratoires d’excellence, aux équipements de recherche, le gouvernement fait les beaux jours des entreprises du frère du président. lien

N’est-il pas légitime de s’interroger sur la longue liste des casseroles qu’a réussi à s’accrocher en 41 mois de mandat ce gouvernement? lien

Comme aime bien dire mon vieil ami africain :

« Premier gaou n’est pas gaou, c’est deuxième gaou qui est niata »

Pour avoir l’explication de ce proverbe, il faut regarder cette vidéo de l’excellent groupe « magic system ».

Et pour aider un peu mieux le lecteur qui serait resté sur sa faim, la traduction de la chanson est sur ce lien.

L’image illustrant l’article provient du blog : « lesdernieresnouvellesdumonde.blogspot.com/201»

7 pensées sur “Trois Frères

  • avatar
    16 novembre 2010 à 6 06 14 111411
    Permalink

    La carrière de son épouse.

    Omniprésident
    De la croissance avec les dents,
    On le voit toujours sur les dents,
    Ailleurs, ici, dehors, dedans !

    Si son insatiable fringale
    Le conduit au malaise vagal,
    C’est pour se montrer notre égal.
    Mais nous sommes fourmis, lui cigale.

    Si gallinacée qu’il fait le coq
    Et prétend marquer son époque.
    Il fait des fêtes fastueuses,
    La république est Woerthueuse…

    A bord d’un Versailles volant,
    Le fabuleux Hongrois volant
    S’enrichit surtout en volant
    L’argent du français nonchalant.

    Il joue tous les rôles,
    Quelquefois il est drôle,
    Il est partout.
    Partout, partout !

    Star du G20,
    Star du Grévin.
    Il boit de tout
    Mais pas de vin.

    Il joue tous les rôles,
    Quelquefois il est drôle,
    Il est partout.
    Partout, partout !

    Il est partout,
    Il prépare tout :
    Il est voyou, il est héros,
    Il amasse pour ses frérots.

    Répondre
  • avatar
    16 novembre 2010 à 6 06 14 111411
    Permalink

    Ratage ! Je la refais :

    Il joue tous les rôles,
    Quelquefois il est drôle,
    Il est partout.
    Partout, partout !

    Il est partout,
    Il prépare tout :
    Les échéances de 2012,
    La carrière de son épouse.

    Omniprésident
    De la croissance avec les dents,
    On le voit toujours sur les dents,
    Ailleurs, ici, dehors, dedans !

    Si son insatiable fringale
    Le conduit au malaise vagal,
    C’est pour se montrer notre égal.
    Mais nous sommes fourmis, lui cigale.

    Si gallinacée qu’il fait le coq
    Et prétend marquer son époque.
    Il fait des fêtes fastueuses,
    La république est Woerthueuse…

    A bord d’un Versailles volant,
    Le fabuleux Hongrois volant
    S’enrichit surtout en volant
    L’argent du français nonchalant.

    Il joue tous les rôles,
    Quelquefois il est drôle,
    Il est partout.
    Partout, partout !

    Star du G20,
    Star du Grévin.
    Il boit de tout
    Mais pas de vin.

    Il joue tous les rôles,
    Quelquefois il est drôle,
    Il est partout.
    Partout, partout !

    Il est partout,
    Il prépare tout :
    Il est voyou, il est héros,
    Il amasse pour ses frérots.

    Répondre
    • avatar
      16 novembre 2010 à 7 07 20 112011
      Permalink

      bon Voris, tu es au top!
      je m’incline
      mais j’aimerais qd même avoir ton avis sur ma p’tit chanson,
      Félicie aussi, devenue Sarkozy aussi
      pour laquelle je t’ai proposé un power-point
      avec musique à suivre, sur l’air bien connu
      😉

      Répondre
  • avatar
    18 novembre 2010 à 0 12 56 115611
    Permalink

    Excellent article !

    Et encore , vous ne parlez que des frères… (I)

    Dans la famille Sarko il y a encore le père, les fils, l’épouse , etc… :-[

    On nage dans le conflit d’intérêt… :-O

    Se servir de l’état et non au service de l’état . 🙁

    Cdt.

    TK. (8) (8)

    Répondre
    • avatar
      18 novembre 2010 à 1 01 39 113911
      Permalink

      Tankona,
      rassurez vous, la suite est prévue,
      elle est déjà prète, et elle sera publiée sous peu,
      et c’est pas triste!
      j’ai rajouté un beau couplet sur le demi-frère Pierre-Olivier!
      et là on touche des sommets,
      et puis j’évoque aussi le père et les deux fils.
      une vrai saga.
      😉

      Répondre
  • avatar
    18 novembre 2010 à 2 02 13 111311
    Permalink

    Excuse Olivier Cabanel de faire un léger hors sujet en utilisant ton fil , mais il y a un léger souci .

    Philip David vient de commettre un troisième billet sous la rubrique « dialogue de sourds »…

    Non ouverts aux commentaires…Ce que j’interprète que comme un pur acte de propagande des libertariens , surtout quand on sait par qui ils sont financés…. :-O

    Outres les éternelles références aux « collectivistes  » et à l’utilisation de ce paradigme ( bolcheviks , communistes, staliniens ,etc, etc, ) par les libertariens

    Quand il ose conclure que pour eux la liberté ne peut se concevoir avec la coercition , de qui se moque t ils ces admirateurs de tous les régimes dictatoriaux putchistes , comme celui de Pinochet au Chili .

    Ils sont pour la liberté , comme Franco , comme tous les dictateurs d’Amérique latine , de la Grèce , imposée donc par la force, l’assassinat , les « disparitions  » et la torture…

    Ou, encore à la manière légèrement plus soft des R.Reagan,M.Thatcher , Bush père et fils , etc ( cf le lynchage obcène de B.Clinton par les républicaisn et ses procureurs tartuffes )

    Salauds de menteurs ! :-[ (N) (N)

    Tk.

    Répondre
    • avatar
      18 novembre 2010 à 2 02 30 113011
      Permalink

      Tankona,
      pas de problèmes,
      tous les commentaires sont les bienvenus, surtout s’ils ne peuvent s’exprimer là ou ils devraient.
      je vais aller voir cet article de ce philip David, qui m’avait échappé.
      😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *