Un nouveau procès pour Guy Turcotte?

CAROLLE ANNE DESSUREAULT :

Un nouveau procès pour Guy Turcotte! C’est ce que demande le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP). La raison ? Le juge Marc David aurait commis une erreur grave au cours du procès en 2011. L’erreur ? Il aurait OMIS de révéler au jury que l’état mental de monsieur Turcotte n’était pas dû seulement à une maladie mentale, mais aussi à une intoxication VOLONTAIRE au méthanol.

Guy Turcotte pourrait bien voir l’édifice fragile de sa non-responsabilité s’écrouler par terre!

Avant de tuer ses deux enfants, le cardiologue s’est consciemment intoxiqué au lave-glace, au méthanol. Supposons que cette intoxication ait véritablement causé un trouble mental – comme le trouble d’adaptation qui a été finalement diagnostiqué par les spécialistes, ce qui a valu à Guy Turcotte d’être jugé non-responsable criminellement -, il est aberrant par la suite d’invoquer l’aliénation mentale puisque l’action de s’intoxiquer avant de commettre le meurtre démontre ses intentions.

La cause devrait être entendue en Cour d’appel en 2013.

Une autre cause de cette nature a été entendue dernièrement par la Cour Suprême du Canada qui n’a pas reconnu l’aliénation mentale dans l’agression de Bouchard-Lebrun sous l’effet de fortes drogues. En effet, une forte psychose toxique fut provoquée par la consommation volontaire de drogues, ce qui a conduit Tommy Bouchard-Lebrun à agresser brutalement deux individus. La Cour Suprême a reconnu la responsabilité Bouchard-Lebrun.

La cohérence demande qu’on traite le cas de Turcotte de la même manière. Évidemment, tout dépendra de l’interprétation de la Cour d’appel à savoir départager la part de l’influence de la prise de méthanol sur le trouble d’adaptation!

L’affaire Turcotte n’a pas fini de faire couler de l’encre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *