Une montée en puissance progressive mais inéluctable

La Grèce, qui dispose donc d’un délai d’une année pour remettre un semblant d’ordre dans ses comptes, ne parviendra certainement pas à respecter les conditions quasi surhumaines imposées par le F.M.I.. Il est vrai que et cette institution et l’Union Européenne attendent au moins quelques progrès concrets de ce pays en terme d’assainissements financiers – comprenant notamment des réformes de son marché du travail et une réduction mesurable de son déficit (…)


Economie

/
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *