Vendredi, 18 mai 2012

 

Nous sommes vendredi, 18 mai 2012,  22h00. Près de 10 000 personnes déambulent comme des lions en cage,  de la Place Emilie Gamelin vers on ne sait trop où ni pourquoi, selon un plan donné aux forces policières, en scrupuleuse observance  de la décision de l’Ordre Nouveau qui règne, maintenant que la Loi Speciale 78 est en vigueur.

Tout se passe bien. Tellement bien qu’on se demande ce qui se trame. Personnellement, j’ai très peur, car en rendant les manifestations inoffensives on les a rendu inutiles, Inintéressantes.  On a rendu impossible l’expression collective de la colère populaire, en exacerbant simultanément cette colère.

Il est ÉVIDENT qu’on ne peut en venir qu’à des manifestations individuelles qui seront le fait des éléments les plus extremistes.  On séparera ainsi les « Obéissants » – les citoyens bien coulés dans le moule  de leur formations réactionelles, qui « chanteront, mais payeront » – d’une minorité de « violents et d’hasardeux » qui seront les « Insurgés », créés  par l’injustice du Système, qu’on veut vite identifier et mettre hors d’état de nuire. Tout ça est trop prévisible pour ne pas avoir été prévu.

Mais a-t-on BIEN prévu ?  Ces petits bourgeois moralement grassouillets qui péroraient  au Salon Bleu, ont finalement accouché d’une loi pleine d’ambiguités, construite sciemment pour que les magistrats et les forces de l’ordre n’aient d’autre recours que de lui donner arbitrairement le sens péremptoire dont ses géniteurs couards l’ont privée.   Ils le feront, bien sûr, mais feront-îls le clivage qui laissera à la loi une apparence de légitimité et laissera la force du côté de l’ordre établi ?

Je ne suis pas certain que les stratèges du Pouvoir aient bien évalué le nouveau rapport de force  qui s’établit, dans une société complexe, entre l’État et ses citoyens, devenus complémentaires, indispensables et chacun investi d’un terrifiant pouvoir de nuire .   On vient de relacher 3 des 4 « terroristes »  de l’affaire des fumigènes du metro,  avec la célérité qui montre bien a quel point on ne s’est servi d’eux que pour faire peur et justifier cette Loi 78.

On s’est moqué de le population;  enfumage grossier, mais maintenant la loi spéciale est là et doit être respectée…. Joli coup…   Mais a t-on réfléchi au message caché ?  Si ces 4 individus ont pu paralyser la ville de Montréal, que pourraient faire des milliers de citoyens en rogne qui ne manifestent plus, mais se considèrent en guerre contre un gouvernement qu’ils perçoivent comme un ennemi ?

 

Pierre JC Allard

6 pensées sur “Vendredi, 18 mai 2012

  • avatar
    19 mai 2012 à 7 07 34 05345
    Permalink

    @PJCA
    Enfin, quelqu’un qui dédramatise les fumigènes qui ne sont même pas des « pétards ». (Y)

    Je crois que les jeunes filles ont été très mal conseillées en signant un 810 pour retrouver leur liberté. Il semble que le garçon ira à procès.

    Dans tous les cas, ils n’auraient pas été condamnés à la prison qu’ils ont déjà subie.

    Je ne serais pas surpris que ces jeunes se suicident dans les prochaines années… (N)

    Répondre
  • avatar
    19 mai 2012 à 8 08 29 05295
    Permalink

    « ils n’auraient pas été condamnés à la prison qu’ils ont déjà subi »

    On ne peut plus savoir. Quand un premier jugement interviendra sur la constitutionnalité de la Loi 78, on saura jusqu’où le Judiciaire demeure indépendant de l’Exécutif.

    Quand notre nouvelle Ministre de l’éducation, ci-devant bradeuse de places en garderie s’en remet aux juges pour interprèter cette Loi que le législatif s’efforce de rendre floue, il faut se demander si elle n’a pas de bonnes raisons de penser que l’interprétation qu’on en donnera sera bien celle que le gouvernement voudra.

    Madame Marois a déjà dit qu’elle révoquerait la Loi 78 dès son arrivée au pouvoir. Mettre à la retraite tous les juges nommés par les Libéraux serait plus difficile. Il faudrait une Loi « Spéciale ».

    PJCA

    Répondre
    • avatar
      19 mai 2012 à 11 11 35 05355
      Permalink

      « ils n’auraient pas été condamnés à la prison qu’ils ont déjà subi »

      « On ne peut plus savoir. Quand un premier jugement interviendra sur la constitutionnalité de la Loi 78, on saura jusqu’où le Judiciaire demeure indépendant de l’Exécutif. »

      Les « fumigènes » c’était avant cette Loi 78. Peut-on penser qu’ils ne sont pas les enfants de parents libéros ?

      Quelles sanctions encourent ceux qui « jouent » avec les portes des voitures ou qui arriment mal une échelle ?:-O

      « 3.2. Il est interdit à quiconque participe ou est présent à une assemblée, un défilé ou un attroupement sur le domaine public d’avoir le visage couvert sans motif raisonnable, notamment par un foulard, une cagoule ou un masque. ».

      Quel peut bien être le « motif raisonnable » ? Un agent provocateur-casseur (H) ?

      Répondre
  • avatar
    20 mai 2012 à 7 07 52 05525
    Permalink

    @ L

    C’est la grande saison des allergies. On vous vendra un masque pour trois fois rien… et si vous en avez besoin un médecin vous le prescrirait.

    Question: si je marche lentement sur le trottoir en costard et cravate, en profond silence mais affichant un carré rouge, est-est-ce que je « manifeste » ? Si plus de cinquante personne que je ne connais pas sont aussi a marcher sur le trottoir au même rythme et vêtus de la même, sommes-nous une manifestation illégale ?

    Ça expliquerait pourquoi les Américains, en pays conquis peu dociles, bombardent si souvent les processions funéraires…. Mais est-de dans cette voie que nous voulons aller ?

    PJCA

    Répondre
    • avatar
      20 mai 2012 à 8 08 39 05395
      Permalink

      @ Maître PJCA
      Par expérience personnelle, un juge m’a criminalisé justement parce que le port d’un tel masque, sur mon balcon, déclenchait un sentiment de « peur » chez une voisine…J’avais invoqué en défense que c’était une pratique courante dans certains pays asiatiques, ce qui fut qualifié de « sémantique » par l’honorable abouché au procureur de la couronne auquel je rejetais son offre de signer un 810…En appel, un autre honorable me qualifia de plaie sociale…

      Les femmes qui se maquillent portent-elles un masque ? Porter un nez rouge à la « Adams » est-ce un masque ?

      Si 500,000 personnes contestent toutes et chacune des accusations comme cela devrait toujours être fait c.à.d. se faire déclarer coupable sans jamais s’avouer coupable, il viendrait un moment ou tout serait paralysé. L’expérience de l’emprisonnement injustifié transforme le charbon en diamant dans plusieurs cas.

      J’ai confiance dans la capacité créatrice de la jeune génération, car ils passeront outre à l’épouvantail des « amandes salées ».

      Ils doivent passer par ce chemin de Damasse, par cette initiation pour rejeter ensuite les cursus stériles imposés par les « parvenus ».

      Bonne fête du patriote 😉 .

      Répondre
  • avatar
    23 mai 2012 à 7 07 04 05045
    Permalink

    A ne pas en douter Pierre, tu me surprends par ton article plein de bon sens je suis en train de terminer « le mien » sur la Révolte de la jeunesse au Québec; seriez vous tous devenus poltrons serfs du pouvoir en place pour éviter les blocages.
    La 1ere force de toute nation reste sa jeunesse non?
    Il est inadmissible de plus pouvoir simplement afficher ses couleurs, c’est du sang qu’ils veulent?
    Je vais prendre une de tes phrases pour compléter mon « article » que j’envoies dans la journée.
    En ce qui me concerne l’abrogation de cette Loi s’impose, cela est posssible au Québec en France Oui!!
    Mais nous sommes dans un monde de couards, tu ne le penses pas ?
    Amicalement,
    Le Panda
    Patrick Juan 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *