VENEZUELA : Ni Obama ni l’opposition ne tueront Hugo Chavez

 

Obama et ChavezObama et Chavez

La maladie qui afflige le président vénézuélien Hugo Chavez ne verra en rien son départ du pouvoir. Il restera au pouvoir, même s’il ne parvient pas à assister à la cérémonie d’investiture la semaine prochaine. Cette prestation de serment est utile, certes, mais,  le vice-président , Nicolas Maduro, a mis en garde, hier, contre la tentative de manipulation et falsification de la Constitution.

Pressés de le voir mourir-quelle humanité ! -, les opposants au président socialiste, qui se remet d’une chirurgie du cancer à Cuba, tentent, par des effets de manche et de distorsion, de triturer la Constitution en disant que Chavez doit se présenter pour le 10 janvier à la cérémonie d’investiture ou être déclaré inéligible pour gouverner. C’est de la daube et c’est ce qui est véhiculé par les médias occidentaux.

Il n’y a aucune obligation que la prestation de serment se fasse ce jeudi. La Cour suprême peut la faire ultérieurement et par conséquent, de Obama aux ennemis du Vénézuela ainsi que les opposants, Hugo Chavez est et restera président du Vénézuela même s’il ne prête pas serment. Cette tentative de coup d’état n’aboutira pas. Malgré la prédiction du moment en rapport avec sa mort, Chavez mourra de sa propre mort.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *