Vers la manipulation permanente

Le message le plus révolutionnaire  qui surgit des dernières élections canadiennes  n’est pas que Monsieur Harper ait obtenu un gouvernement majoritaire, que le Québec ait voté a gauche, que le bloc Bloc Québécois se soit effondré, que les Libéraux n’ait plus de chef ni même un espace idéologique clair entre la gauche et la droite…

Non. La  surprise c’est que tout ça se soit décidé si vite. Les sondages indiquent qu’au Québec environ la moitié des électeurs ont changé d’opinion en deux semaines.  C’est ça la révolution et elle était inévitable. Elle était annoncée.

En 2007, j’ecrivais :  « les médias conventionnels, institutionnalisés, favorisent le statu quo ante et les idées reçues. Mêmes les journaux révolutionnaires véhiculent leurs propres idées reçues, alors que, sur le réseau des blogues, le préjugé favorable n’est pas pour l’inertie, mais pour le changement. Les blogues sont les feuilles de chou de la révolution permanente. Sur les blogues, c’est l’idée novatrice qui a une influence et les blogues sont donc un facteur de volatilité. Avec les blogues dans l’arène, les joutes électorales ne seront plus jamais jouées avant la dernière échappée, car il devient possible que de vastes pans de l’électorat changent d’allégeance en quelques jours” http://www.nouvellesociete.org/5153.html

En 2004, candidat dans  Saint- Maurice,  je prechais pour ma paroisse: “En Inde, lors de la toute récente élection, 40 MILLIONS d’ÉLECTEURS ONT CHANGÉ D’AVIS DANS LES 4 DERNIERS JOURS AVANT LE SCRUTIN, faisant mentir tous les sondages et donnant la majortité à une jeune italienne, veuve de Rajiv Gandhi, qui ne semblait avoir aucune chance. Que 2 ou 3 millions de Canadiens réfléchissent au cours des prochaines semaines et décident d’élire un gouvernement néodémocrate N’EST PAS une impossibilité: c’est le genre de choses que l’on va voir au XXIème siècle.” http://nouvellesociete.wordpress.com/2004/07/01/saint-maurice-jour-1/

Déjè, en 1992, dans le livre “Monde ordinaire, c’est a ton tour”  je disais: “la vision de la réalité que reçoit le monde ordinaire passe ainsi toute entière par le canal étroit de quelques douzaines de journalistes et devient ce qu’ils veulent, dans le respect des tabous que chacun sait qu’il ne doit pas transgresser et qui constituent LA vision correcte du monde, celle qui correspond au consensus de notre société. Il suffirait que chacun puise non seulement avoir acces mais contribuer à une banque de nouvelles pour que ce rabachage à sens unique se transforme en un dialogue et que le monde oridinaire puisse avoir son tour au micro’

Les gens se sont parlés et  juste avant le 3 mai 2011, ont changé d’avis. Ils peuvent le faire encore.  Ils pourront toujours le faire et la politique ne sera plus jamais comme avant.  Un gain pour la démocratie ? Peut-être, mais rien n’est moins sûr.   Le jeu de la volatilité se joue a deux.  Nous sommes peut-être sinplement a l’aube de la manipulation permanente.  La volatilité du vote populaire peut signifier le triomphe de la réflexion et du choix motivé sur les préjugés, les idées toutes faites, les conditionnements….  Mais peut signifier aussi la victoire instantanée des émotions sur le raisonnement, la décision obtenue à l’arraché par un mot d’esprit ou une répartie habile, un sourire ou une larme opportune…

Dans un jeu politique où tout ira plus vite, on ne manipulera pas moins. On manipulera autrement.  Surtout ne commettons pas l’erreur de penser que c’est la spontanéité –  avec ce qu’elle implique de franchise et d’honneteté – qui fera prime. L’atout-maitre sera l’APPARENCE de spontanéité. Le froid calcul du moment où ils faudra sembler, faible et vulnérable ou fort et indomitable, conciliant ou intransigeant..,

Toujours paraître sincère, bien sûr, mais avec le clin d’œil quasi imperceptible  qui laisse entendre qu’on ne l’est qu’avec les amis et que les adversaires n’ont qu’a bien se tenir, car on est retors et roué, aussi, quand c’est pour la cause…

Rien de cela n’est nouveau. Voyez Obama, voyez Sarkozy qui le font déjà comme les pros qu’ils sont, chacun dans le respect des idiosyncrasies majoritaires de leurs électorats respectifs dont ils font sonder périodiquement les reins et les cœurs…

Ce qui va changer, ce n’est pas le rapport de manipulation, c’est le rythme qui en ira en s’accélérant, forçant à des pirouettes encore inédites ceux qui devront garder en main un électorat de plus en plus inconstant.   Cette évolution peut prendre deux (2) directions.

1)  une manipulation en continu, chaque candidat rivalisant d’ingeniosité pour garder entre les scrutins un contact quasi quotidien avec ses supporters, qui deviennent ses « clients » dans le sens romain du terme ;

2)  l’approche « blitz », où le candidat reste dans l’ombre pour n’apparaître qu’à la dernière minute, apportant, la nouveauté, la surprise, créant un engouement dont il espèere qu’il durera le temps que l’électeur aille lui donner son suffrage.  Le phénomène  « jument verte »  dont j’ai déjà aussi parlé.

On verra les deux approches. Il faudra suivre tout ça avec attention, en gardant la tête froide et en apportant surtout au processus électoral les changements qui en augmenteront la représentativité et redonneront peut-être son sens à la démocratie.

Pierre JC Allard

20 pensées sur “Vers la manipulation permanente

  • avatar
    9 mai 2011 à 4 04 14 05145
    Permalink

    Bonjour Pierre JC

    Les québécois (la majorité) votent avec leurs trippes pas avec leur tête. Je ne le dis pas de façon péjorative mais bien pour expliquer que les québécois ne s’intéressent pas tant que ça à la chose politique, très peu.

    Je vois cette montée de fièvre Néodémocrate comme passagère , tout comme celle pour l’ADQ en 2007, un feu de paille.

    Rappelez-vous en 1976, nous votions pour René Lévesque au Québec et Trudeau à Ottawa. La peur de perdre des acquis, nous sommes un ‘tit peuple peureux.

    Répondre
  • avatar
    9 mai 2011 à 5 05 22 05225
    Permalink

    Pierre,

    bonjour, aux éléctions il faut toujours un vainqueur et un vaincu.

    La manipulation permanente, est une entrave permanente à toutes les formes de libetés

    Tu as le sens de tes directions penses-tu que ce soinet les bonnes ?
    Où commence la correction puis où elle se termine.
    Nous pouvons faire un contat indéniable, Internet avait un rôle important à jouer et il n’a rien fait ou presque.
    La lutte pour le 5 eme pouvoir n’est pas pour demain.
    Nous laisserons une trace ou plusieurs en fonction de ceux qui nous aiment ou pas, ce n’est pas ton avis ?
    A priori ton billet m’interpelle ayant diverses orientations, ou alors cible mieux ton sens de la démocratie.
    Mais toutefois ce billet pousse à certaines formes de réflexions.
    Cordialement,

    Le Panda

    Patrick Juan

    Pour ton 200éme billet tu mérites une « Prime? » (C)

    Répondre
  • avatar
    9 mai 2011 à 11 11 37 05375
    Permalink

    Bonjour Pierre,
    j’ai lu votre texte vers 1 hr du matin et le moral était au plus bas, j’ai alors effaçé mon commentaire plutôt virulent devant la résilience que semble suggérer votre texte. Il y a des moments où il suffit d’espérer.

    Possible que la couleuvre ne soit pas digérée encore.
    Mon avis est que les médias avec comme support les sondages, a complètement manipulé la sympathie du vote. La démonstration est faite et dans les officines de la communication le champagne et les petits fours sont servis.

    Bravo pour la jeunesse au NPD, mais je n’y crois pas; ce n’est pas la participation supplémentaire de 2% en votes exprimés qui en représentent leur nombre réel.
    Il ya des dossiers qui demanderont expertises et connaissances qui se discuteront au parlement. Avec une opposition réduite pour en alerter la population, l’effort devra se donner aux niveaux provinciaux avec des budgets réduits.

    Le citoyen n’a plus le temps de s’informer, la masse des informations à assimiler pour une meilleure compréhention est impossible sans le support d’un groupe de réflection avec la spécialisation de chaque participant.
    Ce qu’offre les journaux alternatifs comme CentPapiers et certains blogues indépendants est la possiblité de condenser la réflection de tous par la recherche, selon la bonne volonté des conscienses éveillées de chacun.

    DG

    Répondre
  • avatar
    9 mai 2011 à 12 12 03 05035
    Permalink

    @ Panda

    Le peuple n’ayant pas la compétence d’opiner intelligemment sur les dossiers de plus en plus complexes qu’exige a gouvernance d’une État contemporain, la démocratie ne peut être qu’un veto. Idéalement elle serait une multitude de vetos possibles dont on s’assurerait qu’ils ne mènent pas à l’incohérence, mais l’oligarchie actuelle s »efforce au contraire avec succèes de toute ramener à UN seul choix sur la personne qui appliquera LA politique déterminée à huis-clos par un fonctionnariat inamovible. La démocratie n’existe donc pas. Pour tourner cette critique en proposition il faut lire:

    http://nouvellesociete.org/620.html

    PJCA

    Répondre
  • avatar
    9 mai 2011 à 12 12 46 05465
    Permalink

    @PJCA,

    Il faufrait mettre ce commentaire sur Les Voix du Panda si vous le souhaitez.

    Afin que les lecteurs puissent analyser le fond le plus profond du manque de « démocratie »

    Merci pour ce lien fort utile.

    Cordialement,
    Le Panda
    Patrick Juan

    Répondre
    • avatar
      9 mai 2011 à 18 06 24 05245
      Permalink

      @ Panda

      Je n’ai aucune objection a ce que mes commentaires apparaissent sur les voix du Panda, seule la négligence fait que je ne le fasse pas plus souvent moi-même

      Pierre JC

      Répondre
  • avatar
    9 mai 2011 à 13 01 36 05365
    Permalink

    On a compris au palier du Pouvoir qu’il fallait changer la couleur du papier tenture. Mais la remise en question de la structure du bâtiment continue son petit bonhomme de chemin. Et contrairement à ce que proclament ce matin les éditoriaux du ROC, on est revenu bien plus pres d’un éclatement du Canada avec la disparition du Bloc qui servait de soupape en donnant une illusion de résistance.

    j’attends incessamment la création d’un parti provincial de gauche. Si c’est une section Québec du NPD, il sera « fédéraliste »; si c’est la gauche du PQ/Bloc joignant QS il sera indépendantiste en principe, mais autonomiste de fait avec un renvoi de la séparation à plus tard…

    Mais, dans un cas comme dans l’autre, maintenant que le clivage Quebec-Roc a pris le modèle universel d’une opposition gauche-droite, la divergence ne pourra qu’aller en augmentant. Les conditions gagnantes sont réunis pour un moratoire formel sur l’indépendance qui permettra a ces deux gauches de prendre conjointement le pouvoir au Québec.

    Avec une représentation nulle du parti Conservateur au Québec, on en viendra vite a une menace de confrontation et, si on veut que continue d’exister un Canada, il faudra alors faire une nouvelle répartition fondamentale ( Zero-base) des pouvoirs entre Ottawa et les provinces. Si on ne le fait pas, un éventuel référendum sur une forme de cryptosécession serait sans doute gagné, à cause de ce phénomène des revirement massif d’opinions dont je parle dans le présent article.

    Or, je ne vois pas Harper tenter de garder le Québec de force dans la confédération dans sa forme actuelle… c’est un pragmatique, pas un doctrinaire, je le vois plutôt organiser son propre referendum pour faire autoriser cette « crypto sécession » par TOUT le Canada avant que le Québec n’en prenne l’initiative. Un Charlottetown réussi.

    Layton et Harper seraient les bons hommes pour gérer cette transformation
    J’ai ma petite idée sur comment tout ca finira, mais il serait prématuré d’en parler.

    PJCA

    Répondre
    • avatar
      9 mai 2011 à 14 02 14 05145
      Permalink

      Audacieuse réflection.
      Si la tendance s’avère sérieuse, il serait opportunt que Legendre fonde un parti qui divisera le vote de la droite en forcant l’unification de la gauche en un seul groupe, canalisant le vote populaire au seul parti qui pourra à ce moment précis en favoriser la prise de pouvoir.
      En attendant des enjeux majeurs se produiront au niveau mondial qui risquent de bouleverser toute supputation sur l’avenir du politique, quelles que soient les nations concernées.

      DG

      Répondre
  • avatar
    9 mai 2011 à 15 03 47 05475
    Permalink

    Nous ne votons plus pour un programme politique ni pour une équipe mais pour une personne comme dans occupation double ou Loft story. Dans un univers où la pensée doit être condensé dans 140 caractères, ce sont les meilleurs manipulateurs qui vont survivre et non ceux qui vont chercher à expliquer à la population un monde de plus en plus complexe. Souris et tais-toi. J’avoue être un peu tanné d’entendre que le peuple a raison; l’histoire de l’humanité nous a souvent montré le contraire.

    Répondre
  • avatar
    9 mai 2011 à 17 05 33 05335
    Permalink

    Gillac : l’histoire de l’humanité nous a souvent montré le contraire…… J.M.=>Elle ne savait pas l’humanité , en 2011 Elle va être obliger de la créer l’histoire et cela va être bien différent maintenant qu’elle a accès à l’information.

    Maintenant le peuple va avoir raison.
    J.M.D.S.

    Répondre
  • avatar
    9 mai 2011 à 18 06 39 05395
    Permalink

    @ DG

    Je crois que « Legendre » le fera mais, de toute façon, je crois que le vent souffle présentement vers la gauche. Je suis d’accord avec vous que « des enjeux majeurs se produiront au niveau mondial qui risquent de bouleverser toute supputation sur l’avenir du politique, quelles que soient les nations concernées » C’est ce que je metsdans la classe des « prématurées ».

    PJCA

    Répondre
  • avatar
    9 mai 2011 à 19 07 34 05345
    Permalink

    @JMDS
    Vous avez raison sur l’aspect suivant; la population s’inspire peu des expériences passées même dans les pays maîtrisant davantage leur histoire. J’aime bien cependant la blague voulant que sur nos autos on remplace le « Je me souviens » par « Attention, on recule souvent »…

    Répondre
  • avatar
    12 mai 2011 à 13 01 52 05525
    Permalink

    Il ya quelques semaines vous ne juriez que par le futur parti de Legault et l’indépendance enterrée. Aujourd’hui vous voyez un grand déplacement vers la gauche. J’ai peine à vous suivre.

    Répondre
  • avatar
    12 mai 2011 à 14 02 22 05225
    Permalink

    Il ya quelques semaines, la tendance au Québec était bien « à droite, toute » ! C’était un constat, ca ne changeait rien a mes convictions personnelles qui sont à Gauche.

    Aujourd’hui, je constate que le mouvement s’est inversé -ce qui me fait bien plaisir – mais tout ca est bien précaire et c’est le sens du présent article. Les électeurs peuvent changer d’avis BEAUCOUP plus rapidement. Les Partis qui voudront prendre et garder le pouvoir devront: a) noyauter la population et la guider en permanence ( c’est la technique des cellules), ou b) la séduire rapidement avec un projet spectaculaire, ce qui implique généralement un homme charismatique et un contrôle imparable des médias. Les plus habiles coupleront les deux approches.

    Démocratie ? Question de choix sémantique.

    PJCA

    Répondre
  • avatar
    12 mai 2011 à 14 02 44 05445
    Permalink

    Gillac , comment vous dire , que moi aussi je recule , mais juste un ti-peu , le temps de me renseigner comme il faut. === Après , ‘BANG’ , quin-toué comme disait la  »DAME ».
    J.M.D.S.

    Répondre
  • avatar
    12 mai 2011 à 15 03 40 05405
    Permalink

    Pierre, vos convictions vous honorent, ceci étant, l’enjeu est ailleurs qu’entre droite-gauche, au Québec comme en France, croyez moi !

    Répondre
    • avatar
      12 mai 2011 à 16 04 28 05285
      Permalink

      C’est également ce dont je suis convaincu.

      Il ne peut pas y avoir de « société équilibrée » en sautant de gauche à droite continuellement.

      Le plus important est de faire disparaître cette notion « multipartiste » de la politique, pour n’élire que des « délégués » indépendants.

      Ce qui devient possible aujourd’hui et que je proposerait dans mon prochain article.

      André Lefebvre

      Répondre
    • avatar
      12 mai 2011 à 22 10 36 05365
      Permalink

      Ce sera très intéressant de comparer.

      Je jure n’avoir pas été chercher des idées dans vos textes. 😉

      J’attends avant d’aller les lires.

      Mais cet article ne sera pas avant le 17-05.

      Amicalement

      André Lefebvre

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *