Vidéo William Gallas-Samir Nasri : le clash.

Décidément, les joueurs de football aiment bien réfléchir avec leurs pieds. De ma part, c’est méchant de le dire. J’avoue que dans ma propre vie, j’ai fait la connerie la plus forte du monde, en calomniant celle que j’ai aimé et qui m’a aimé deux années durant. Je ne suis pas fier de moi, même comme j’étais dépressif à l’époque des faits… Je lui ai demandé des excuses, elle a refusé. Néanmoins, aujourd’hui, j’ai la conscience tranquille puisque j’ai réparé moralement ce que j’ai fait et ne sais pas si de l’autre côté c’est un bon prétexte qu’elle attendait pour mieux se débarrasser de moi. Fin de séquence.

Cette petite parenthèse personnelle pour souligner l’inimitié entre William Gallas et Samir Nasri, qui furent coéquipiers à Arsenal mais pas amis. Samir Nasri disait dernièrement dans le tabloïd The Sun«Je ne communique pas avec luiMais je ne suis pas le seul à Arsenal. On est quatre ou cinq, mais cela ne nous empêche pas de nous battre ensemble. Dans une équipe de football, tu n’as pas onze amis. Il y en a avec qui tu as des affinités et d’autres pas, mais on a tous le même objectif.» Samir Nasri considérait comme calomnieuses, les déclarations de William Gallas dans son autobiographie et qui indiquait qu’il y a des jeunes irrespectueux. A partir de cet épisode, les deux joueurs ne se sont plus jamais parlés, jusqu’à ce que William Gallas parte pour le club rival Tottenham.

Hier donc, il y avait un match entre Arsenal et Tottenham. L’ambiance fut exécrable. Samir Nasri n’eut pas un regard pour Gallas, ce dernier aussi d’ailleurs…Revenez sur terre les amis. Il n’y a pas mort d’homme et par conséquent, au lieu de se regarder en chiens de faïence, mieux vaut faire la paix que d’avoir une posture de haine.

>>>Lien de toutes les vidéos

Pour la petite histoire, Tottenham a défait Arsenal sur le score de 2-3. Une défaite à domicile pour les Gunners d’Arsène Wenger. Mené 2-0 sur le terrain d’Arsenal, Tottenham, pour le compte de la 14e journée de Premier League a fait sensation. Les buts ont été inscrits par Nasri (9e) et Chamakh (27e) pour les Gunners contre des buts de Bale (50e), Van der Vaart (67e sur penalty) et Kaboul (86e) pour les Hotspurs. Beaucoup de français à la fête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *