Voici ce que nos autorités appellent: Responsabilités sociales!!!

 

 

Publié le 11 mai 2011 à 21h08

Corruption: les citoyens pourront dénoncer sans craintes

Martin Ouellet
La Presse Canadienne 

Dans le but d’inciter la population à collaborer avec les autorités, le projet de loi présenté par le ministre de la Sécurité publique, Robert Dutil, introduit des dispositions pour protéger les citoyens-dénonciateurs.

        Et voilà par quoi, le gouvernement remplace une commission d’enquête sur la construction présidé par un juge impartial et des enquêteurs spécialisés.

       Au lieu d’une commission menée dans la légalité, on s’appui sur l’éthique des individus de notre société pour dénoncer la corruption. Évidemment, chez ceux qui ne possède pas d’éthique, le résultat sera de la « délation »; ce qui n’est pas du tout la même chose.

       Reste à savoir QUI décidera ce qui est « dénonciation » et ce qui est « délation ».

      La réponse va de soi : c’est celui qui recevra l’information. Si celui-ci fait parti du gouvernement au pouvoir, les résultats ne risquent pas d’être très efficaces et ne seront surtout pas dangereux pour le gouvernement.

Québec veut encourager les citoyens à dénoncer les actes de corruption sans craindre de faire l’objet de menaces ou de mesures de représailles.

     Ceci démontre le degré d’éthique sociale qui caractérise nos gouvernement.

    Cette technique fut employée par l’inquisition espagnole pour évincer la « corruption » des âmes en 1478.

    De revenir à cette époque n’est pas tellement surprenant lorsqu’on se rappelle que les « techniques » de manipulation des foules selon Machiavel sont enseignées à l’université de nos jours. Soi-disant pour étudier sa « philosophie ».

Constat incontournable :

   

     Nos gouvernements s’appuient sur la philosophie de Nicolas Machiavel (début du 16e siècle)  et la technique de Tomas de Torquemada (fin du 15e siècle) pour diriger notre société.

      Heureusement qu’on se rapproche de plus en plus de l’époque des Lumières (18e siècle) plutôt que de celle des Néanderthaliens (Il y a 40,000 ans).

                                                                                   

         Ce qui n’est pas à être négligé dans notre évaluation de l’éthique de nos dirigeants.

Déposé mercredi à l’Assemblée nationale, le projet de loi 15 vise à faciliter la dénonciation d’actes répréhensibles auprès du Commissaire à la lutte contre la corruption, une fonction assumée par Robert Lafrenière depuis le 28 mars dernier.

        Se servir d’un moyen « corrompu » pour combattre la corruption est de combattre le feu par le feu. Reste à savoir QUI va se brûler. J’aurai peut-être une suggestion à la fin de cet article.

M. Lafrenière a notamment pour tâche de recevoir, de consigner et d’examiner les dénonciations afin de déterminer la marche à suivre.

       La même fonction et la même responsabilité qui furent données à Torquemada en 1483.

Dans le but d’inciter la population à collaborer avec les autorités, le projet de loi présenté par le ministre de la Sécurité publique, Robert Dutil, introduit des dispositions pour protéger les citoyens-dénonciateurs.

      On se croirait à l’époque de Caligula!!!

Ainsi, la pièce législative prévoit l’interdiction de poser des gestes de représailles contre une personne qui fait une dénonciation ou contre celle qui collabore à une vérification ou à une enquête concernant un acte répréhensible.

Le projet de loi proscrit aussi «de menacer une personne de mesures de représailles dans le but qu’elle s’abstienne» de collaborer avec les autorités.

À cet égard, les normes de travail seront modifiées afin que les citoyens puissent bénéficier d’une protection à l’encontre des mesures de représailles qui pourraient être exercées contre eux.

      Mais, par contre, on ne s’est pas occupé et le gouvernement a même ridiculisé  les personnes qui furent menacées de représailles, en Beauce, au sujet de l’autoroute 73.

      Cette autoroute promise depuis 38 ans, qui était prévue du côté Ouest depuis 1973, mais que le gouvernement actuel a décidé de construire du côté Est malgré les conseils d’organismes et les jugements légaux de la cour supérieure. Y a-t-il intérêts de certains amis du gouvernement? Pour le savoir,  il faudrait vérifier sur les « Post-it« .

      Donc, les dénonciateurs de corruption seront protégés devant la loi. Aussitôt que cela sera en force, je conjure toute personne ayant des dénonciations de corruption au niveau du gouvernement d’en faire la révélation publiquement partout où cela lui sera possible.

 Par exemple :

1) Le gouvernement qui a essayé de nous vendre l’idée d’accepter un investissement de 80 Milliards sur 25 ans en faisant miroiter une ristourne de 1,4 milliards pour les cinq premières années. Ce qui s’est avéré un mensonge éhonté à la population.

2) Ce même gouvernement qui est prêt à permettre la fracturation des sols sans avoir fait de recherche sérieuse sur son implication au niveau de la santé publique en en laissant la responsabilité à la population elle-même. Autrement dit : Les dirigeants se fichent complètement de la vie humaine pour s’assurer des revenus qui seront appliqués à la dette (disent-ils). C’est une éthique du même acabit que celle du mensonge pour le Plan Nord. (Money first!!!)

 3) Toujours ce même gouvernement qui manque tellement d’éthique au niveau de sa direction, qu’il encourage le citoyen à la « délation », ce qui résulte toujours d’un encouragement aux dénonciations.  Il « avilit » l’esprit social des individus seulement pour éviter qu’une enquête en bonne et due forme soit menée sur les liens possibles entre l’industrie de la construction et ce gouvernement.

       Ceci n’étant que quelques exemples, j’espère que la population cessera de s’inquiéter sur les conséquences de la dénonciation publique de corruption gouvernementale. La loi sera maintenant là pour les protéger.

        À mon avis, le gouvernement se tire dans le pied.

      Ce qui est un peu normal pour des gens qui se croient d’une intelligence supérieure, avec un QI réel de 32 par groupe de quatre.  On ne peut pas être plus imbécile que 32/4 = 8 de QI; c’est d’une évidence incontournable.

 Amicalement

                                                                            Élie l’Artiste

Une pensée sur “Voici ce que nos autorités appellent: Responsabilités sociales!!!

  • avatar
    16 mai 2011 à 12 12 57 05575
    Permalink

    Ce matin, lundi 16 mai, le ministre Robert Dutil était avec les manifestants, au bout de l’autoroute 73, en Beauce.

    Lui qui parraine la loi de la « protection des « dénonciateurs » se tenait avec les manifestants qui s’opposent aux droits des 2 ou trois citoyens qui « dénoncent » le nouveau trajet de l’autoroute. Ces « dénonciateur » de l,abus gouvernemental ont gagné leur recours à la cour supérieure et endossent l’ancien trajet du côté Ouest, qui fut accepté et recommandé par différents organismes au cours des années depuis 1973.

    Voilà le genre de « protection » à laquelle on peut s’attendre: « écrasement l’individu » pour un soi-disant « bien pour l’ensemble ».

    N’attendez pas de plus grande protection de la part du gouvernement, lorsque votre tour individuel viendra. Un à un, nous serons tous privés de nos droits fondamentaux, pour le « bien de tous ».

    Quelle hypocrisie!!!

    Amicalement

    Elie l’Artiste

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *