YEN

Le Yen s’est raffermi en quelques jours de 8 à 9% vis-à-vis du billet vert et d’autres monnaies comme les dollars australien et néo zélandais! Un tel mouvement d’appréciation de la devise nippone – ayant été propulsée hier en quelques heures de 81 à 76 contre le dollar US – peut sembler irrationnel et contre nature eu égard au cataclysme dans le pays. En effet, une monnaie n’aurait-elle pas plutôt tendance à s’effondrer en cas de grands périls touchant la nation émettrice? L’explication est néanmoins simple car, en réaction aux taux japonais proches du zéro pendant des décennies, les investisseurs et entreprises de ce pays ont lourdement investi à l’étranger et notamment à destination de pays offrant des rémunérations intéressantes. Logiquement, les rapatriements de fonds envoient donc aujourd’hui le Yen vers des sommets historiques même si ce phénomène complique fatalement la tâche des responsables nippons qui ont désespérément besoin de relancer l’économie. Le Japon a cependant évité le pire car, contrairement au tremblement de terre de Kobé qui avait en 1995 touché le cœur industriel du pays, les évènements tragiques de ces derniers jours ont atteint une région qui compte pour tout juste 8% du P.I.B. du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *