Zine el-Abidine Ben Ali enterré en Libye ?

Ah, la nouvelle rumeur !

Hier, les rumeurs qui ont parcouru tous les téléscripteurs du monde ont laissé croire que Ben Ali était mort, dans le coma depuis deux jours, et que sa femme l’avait quitté pour la Libye. Elle court, elle court, la rumeur !

Aujourd’hui, rebelote. Avec la même cadence, on apprend qu’il aurait plutôt été enterré hier en catimini, en Libye, à Syrte très précisément. Info ou intox ? Toujours est-il que, les autorités tunisiennes ne veulent pas avoir sur leur sol, un macchabée encombrant . Mais, si ça se confirme, c’est probablement le mystère élucidé du voyage de l’ex première dame tunisienne Leila Trabelsi, vite accusée de l’avoir quitté pour la Libye, alors qu’elle s’y est rendue,  pour l’enterrer.

Considérant que dans la tradition musulmane un corps doit être mis sous terre 24h après le décès, il serait plus que plausible que ce n’est pas loin de la vérité. Ceci, malgré les protestations de la famille qui argue que Ben Ali est simplement dans le coma après son attaque cérébrale, dans un hôpital saoudien, à Djeddah.

Du côté des ex opposants à l’ancien président tunisien, on parle d’un modus operandi habituel du clan Ben Ali, visant à le soustraire de la justice. Si c’est le cas, va-t-on alors annoncé son décès alors qu’il est vivant ? Va-t-il alors vivre reclus toute sa vie ? Un véritable calvaire s’il en est.

La déchéance d’un dictateur n’est véritablement pas une sinécure. Triste fin quand même. Néanmoins, nous sommes dans l’expectative en attendant enfin, les démentis ou la confirmation de toutes ces rumeurs.

Une pensée sur “Zine el-Abidine Ben Ali enterré en Libye ?

  • avatar
    19 février 2011 à 9 09 35 02352
    Permalink

    La confession de Leïla

    Oui j’ai détournée tous les fonds publics…
    Parce que je suis… fondamentaliste… ah ! Ah ! Ah !
    Pardon… j’ai failli avoir une attaque cérébrale !
    Et si je ne m’abuse ? Oui j’ai abusé tous les hommes de ce pays…
    Je suis une Traviata… une dévoyée… si vous voyez ce que je veux dire.
    Oui j’ai trompé mon homme avec d’autres hommes
    Et d’autres hommes avec une femme, la même, moi-même.
    Oui j’ai manipulé mon petit tyran de mari parce que j’aime la tyrannie…

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/02/la-confession-de-leila/

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *