Injures raciales : Hortefeux bénéficie d’un tour de passe-passe juridique pour échapper à la condamnation

Dans l’affaire Brice « quand il y en a un » Hortefeux, la constitution de partie civile du Mrap a été jugée irrecevable par la cour d’appel. L’ancien ministre de l’Intérieur (et de l’Identité nationale) est donc relaxé alors qu’il avait été condamné en première instance pour injures raciales. Pour que la plainte de l’association soit jugée […]

Lire la suite