LE « PRINTEMPS DE TUNIS »

Après le « Printemps de Prague », voici le « Printemps de Tunis ». Ils pavoisent, les intellectuels maghrébins planqués; ils éructent les journalistes occidentalisés, quelle aubaine, la « Révolution tunisienne », le « Mal-vivre algérien », les « Marches jordaniennes », alors pourquoi pas le « Printemps arabe » ?

Lire la suite

500 mots plus les frais (8) Je suis une subculture qui ne fait pas de prisonniers

Tous ces regards préconiseraient presque que je retourne dans la case qu’ils m’ont gracieusement allouée afin de m’y décomposer en silence… Ambiance.
Plus le temps passe, plus cette scène se répète devant la machine à café, dans …

Lire la suite