1953 versus 2013 : paradoxe des conditions de vie

FERGUS Printemps 1953. M. Meynadier, son épouse et ses deux filles – respectivement 12 et 8 ans – habitent dans un immeuble vétuste de trois étages dans le 13earrondissement de Paris, non loin de la place d’Italie. M. Meynadier ne se plaint … Lire la suite

Lire la suite

Jour de vacances…

Sa voix de stentor retentissait jusque dans la chambre. Réveillé par son chant, je voyais en pensée ce grand prétentieux, juché sur le tas de bois, près du travail à ferrer les bœufs, la crête dressée, fier et dominateur dans son habit roux p…

Lire la suite