Impunité, j’écris ton nom, suite : le permis de tuer des sarkopen

« Quand on abat quelqu’un de quatre balles dans le dos, on peut légitimement se demander s’il y a proportionnalité et immédiateté dans la riposte » : notre Phrase du jour est signée Matthieu Bonduelle, juge d’instruction à Bobigny et Secrétaire général du Syndicat de la magistrature (SM), qui remet les pendules à l’heure. Prétendre que le […]

Lire la suite