La militarisation planétaire

Source :  Jules Dufour.  3.03.2015. sur Mondialisation.ca   http://www.mondialisation.ca/la-militarisation-planetaire-sintensifie-les-drones-de-combat-sement-la-terreur-et-la-mort/5434583 Des dépêches nombreuses et fréquentes concernant des attaques perpétrées par des drones

Lire la suite

Qu’est-ce que l’énergie!!!

. ANDRE LEFEBVRE : On ne le sait pas; mais comme ce n’est pas « scientifically correct » de l’avouer, on « brode »

Lire la suite

Tchernobyl: quand la nature reprend sa place

RAYMOND VIGER : Nouvelles réalités environnementales de Tchernobyl Normand Charest – chronique Valeurs de société – dossier Environnement Dans un texte

Lire la suite

Les shadoks de Fukushima

Tout le monde, ou presque, connait cette série animée de Jacques Rouxel mettant en scène de drôles de personnages qui passaient leur temps à pomper… ils sont l’illustration parfaite de ce qui se passe aujourd’hui dans la centrale dévastée de Fukushima. Et les Shadoks pompaient… C’est en effet ce que font les employés de Tepco depuis plus de 2 ans, pompant l’eau contaminée qui fuit de toutes parts, et tentant de colmater les fuites d’eau (…)


Environnement

/
,
,
,
,

Lire la suite

Signes précurseurs d’un désastre financier global et Fukushima ange de la mort du Japon

FRANÇOIS MARGINEAN Pour écouter, ou pour télécharger, simplement cliquer sur le lien ici: L’Autre Monde 8 avril 2013 90 min / Radio de l’UQAM, CHOQ FM Au programme cette semaine: La situation à Fukushima se révèle être un cauchemar sans … Lire la suite

Lire la suite

Signes précurseurs d’un désastre financier global et Fukushima ange de la mort du Japon

FRANÇOIS MARGINEAN Pour écouter, ou pour télécharger, simplement cliquer sur le lien ici: L’Autre Monde 8 avril 2013 90 min / Radio de l’UQAM, CHOQ FM Au programme cette semaine: La situation à Fukushima se révèle être un cauchemar sans … Lire la suite

Lire la suite

La vie ne tient qu’à un rat

On connait le « syndrome de l’aile du papillon » qui propose qu’un battement d’aile peut déclencher une catastrophe à l’autre bout de la planète. C’est ce qui a failli se vérifier récemment lorsqu’un rat à mis en péril tout l’hémisphère nord. En effet, comme l’a écrit Pierre Schoendoerffer : « le battement d’ailes d’un papillon au pays du matin calme pouvait provoquer un ouragan à l’autre bout du monde ». lien Il (…)


Étonnant

/
,

Lire la suite