Élisabeth Jacquet de la Guerre, première femme compositeur

« Elle chante, à livre ouvert, la musique la plus difficile. Elle l’accompagne avec le clavecin dont elle joue d’une manière qui ne peut être imitée. Elle compose des pièces et les joue sur tous les tons qu’on lui propose. Il y a quatre qu’elle parut avec des qualités si extraordinaires, et cependant elle n’en a encore que dix ! »

Lire la suite