Coq rouge, coq noir (Ferlosio)

coq noir
.

Coq rouge, coq noir (Gallo Rojo, Gallo Negro)
de Chicho Sánchez Ferlosio (1940-2003).

Quand chante le coq noir
C’est que déjà le jour finit
Si le coq rouge chantait
On entendrait un autre coq chanter

Ah ! si je mens
Le chant que je chante
Que le vent l’emporte !
Ah ! Quelle désillusion,
Si le vent emportait
Ce que je chante !

Ils se sont rencontrés dans l’arène
Les deux coqs face à face
Le coq noir était grand,
Mais le rouge était vaillant.

Ils se sont regardés dans les yeux
Et le noir a attaqué le premier
Le coq rouge est vaillant
Mais le noir est traître.

Coq noir, coq noir,
Coq noir, je t’avertis :
Un coq rouge ne se rend pas
Sinon quand il est mort !

Une trouvaille d’Antoine

Les droits d’auteurs de ce texte appartiennent aux instances concernées. Il est publié ici, sur un espace citoyen sans revenu et libre de contenu publicitaire, à des fins strictement documentaires et en complète solidarité envers son apport intellectuel, éducatif et progressiste.

avatar

Trouvailles

Sur la route rhizomatique de tout cheminement intellectuel apparaissent de temps en temps des trouvailles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *