Les pauvres marchent tout petits (Mongeau)

Rage-dedans-MongeauLes pauvres marchent tout petits
Tout rétrécis
Tout recroquevillés
Ils regardent leurs pieds.

Bouchonnés sur eux-mêmes
Comme un vieux papier froissé
Ils ne lèvent pas la tête
N’ont plus d’horizon.
Tiqués, malaisés, n’ont plus de fierté
Tout courbés par le poids
Des années de pauvreté.

Les pauvres marchent tout petits
Tout rétrécis
Tout recroquevillés
Ils regardent leurs pieds.

Schizophrènes de toute cette haine,
Cette solitude, cette mauvaise veine
Se parlent à eux-mêmes
Isolés dans cette société
Qui les a oubliés.

Les pauvres marchent tout petits
Tout rétrécis
Tout recroquevillés
Ils regardent leurs pieds.

Comme un vêtement trop petit ou trop grand
Leur peau ne colle plus à leurs os
Ils manquent d’oxygène, ont du mal à respirer
Ont refoulé
Comme leur monde étriqué.
Ils se fondent
Se confondent
Ne font plus partie de ce monde
Tracé au fusain
Ne leur reste plus que leur chien.

Les pauvres marchent tout petits
Tout rétrécis
Tout recroquevillés
Ils regardent leurs pieds.

Parfois ils s’inventent, se recréent
Redeviennent ce quelqu’un
Qui n’a plus honte devant les siens
Et soutiennent le regard des passants
Ce miroir intransigeant
Des bien-pensants

Les pauvres marchent tout petits
Tout rétrécis
Tout recroquevillés
Ils regardent leurs pieds.
Arpentent dans des souliers usés
Leur monde sale et étriqué.

 

CAROLINE MONGEAU

Rage dedans, ÉLP éditeur, 2013.
Pour de plus amples informations, ou pour lire des extraits de cet ouvrage, voir la page qui lui est consacrée sur le site d’ÉLP éditeur.

Les droits d’auteurs de ce texte appartiennent aux instances concernées. Il est publié ici, sur un espace citoyen sans revenu et libre de contenu publicitaire, à des fins strictement documentaires et en complète solidarité envers son apport intellectuel, éducatif et progressiste.

avatar

Trouvailles

Sur la route rhizomatique de tout cheminement intellectuel apparaissent de temps en temps des trouvailles...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *